• Alesa

Literally Nobody?


"Le succès ne s'imite pas, il se crée"

Si, comme moi, vous avez passé tout votre confinement à regarder des vidéos sur tiktok, alors vous connaissez surement John Ducon, un mauricien de 24 ans aujourd’hui connu pour sa parodie en créole de « Savage » de Megan the Stallion (la chanson parfaite à traduire en créole si vous voulez mon avis).


Et si vous faites partie de ceux qui connaissent toutes les paroles de « Mwenn Sovaz » par cœur alors vous serez très étonnés de savoir qu’elle a failli ne jamais exister. A l’origine, cette chanson, vient d’un délire entre John et son frère qui adorent traduire littéralement des mots et des expressions d’une langue à une autre. John a traduit les paroles de "Savage" en 15 minutes avant de filmer son tiktok et de décider de ne pas poster la vidéo. Eh oui vous avez bien lu. Cette chanson a failli ne jamais atterrir sur vos écrans parce que son côté perfectionniste l’empêchait de la poster. Et si vous voulez remercier quelqu’un, ce sera son frère qui l’a encouragé (tout de suite j’aurais vraiment besoin d’un frère comme ça parce que j’aurais vraiment besoin que quelqu’un me dise que si cette interview floppe ce ne sera pas grave).

J’ai vraiment l’impression de vous avoir décrit une success story venu tout droit de notre chère Amérique mais tout est vrai. Avant qu’il ne devienne connu chez les adeptes de l’application, il jonglait entre ses études (marketing et production visuelle) et les répétitions de la chorale dans laquelle il chantait. En rentrant dans le monde du travail, il avait un peu délaissé sa chaîne YouTube et faisait quelques vidéos sur musical.ly sans trop se prendre la tête (pour ceux qui auraient vécu une grande partie de leur vie sous une roche, musical.ly c’est l’ancêtre de tiktok). Ce n’est qu’en novembre 2019 que John se décide à « met enn serye » comme il le dit si bien lui-même. Il veut créer du contenu différent et original auquel les gens pourraient s’identifier.

Au début de l’année 2020 (avant que tout ne parte en cacahuètes) il prend une autre grande décision, changer l’image du public face au créateur Tiktok Mauriciens. Il ne comprend pas les moqueries qui n’ont pas vraiment de fondements et veut montrer qu’il a autant sa place que n’importe qui d’autre.

La création de contenu est un métier nouveau dans le monde et encore plus à Maurice alors je ne peux que comprendre ceux qui n’arrivent pas à l’appréhender même si je ne l’excuse pas. Je ne peux m’empêcher de penser parfois que les mauriciens « valent moins » que les créateurs de contenu étrangers mais j’évolue dans ma pensée (Sur tous les sujets, pas juste celui-ci. Seuls les cons ne changent jamais d’avis) et c’est totalement faux. Un Mauricien n’a pas moins le droit de poster sur internet qu’un français par exemple. Et en réalité tout le monde a le droit de faire ce qu’il veut. Internet n’appartient à personne et je me dois de respecter le travail de tout le monde même si je n’aime pas forcément.

En tout cas, John ne regrette absolument pas son choix. Tiktok lui a permis de retrouver sa confiance en lui grâce à tous les retours positifs et de rencontrer d’autres créateurs qu’il considère maintenant comme ses amis. Il est également extrêmement reconnaissant que sa voix puisse être entendue par un plus grand nombre de personnes sur les réseaux sociaux. Il peut maintenant partager ses passions pour la culture et la découverte, débattre avec ses abonnés et parler de certains sujets de société comme la santé mentale ou la masculinité toxique. Deux sujets très importants pour lui dont il parle souvent sur ses plateformes.

Il doit cependant faire face aux attentes de ceux qui ont une opinion exacerbée sur la façon dont il devrait vivre sa vie, le genre de vidéos qu’il devrait faire ou comment il devrait réagir à tel ou tel chose. Imaginez devoir répondre aux attentes de 3 321 personnes (le nombre de ses abonnés sur Instagram). L’angoisse !

En tant que grand timide, il doit également réajuster son comportement face aux gens qu’il croise dans la rue. Lui qui se dit être "literally nobody" il y a quelques mois doit maintenant faire face à un publique et doit en plus toujours avoir l'air heureux. Et alors que ces rencontres lui donnent chaud au cœur, il ne peut s’empêcher de ne jamais se sentir prêt et de souvent se mettre la pression.

Seulement, la vie c’est dépasser ses limites et John le fait en se fixant des objectifs. En ce moment, c’est chez POP TV (une WebTV avec Vincent Duvergé, Sheryl Smith, Lydia None et Alison Mootien - et Johnaddy Gontran du coup) qu’il se renouvelle. Dans ses autres projets, l’achat de nouveaux équipements pour relancer sa chaîne YouTube. En grand fan de bijoux, John voudrait également lancer sa propre marque d’accessoires pour hommes. Enfin, son rêve ultime serait de voyager mais pour ça, il devra quand même attendre quelque temps.

Pour finir, je pense pouvoir dire que John a réussi son coup. Il est aujourd’hui reconnu pour son talent de créateur de contenu et je ne peux que lui souhaiter que tous ses projets se réalisent. J’espère quand même qu’il arrêtera bientôt de sursauter quand on l’appellera dans la rue. Et ne t’inquiète pas John, true fans will cut you some slack when you will need them to.

Allez retrouver John Ducon sur Instagram et Tiktok !

115 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout