Rechercher
  • Alesa

Alizée, créatrice de beauté


"L'art de la photographie est d'immortaliser des portraits muets, et d'en faire naître des portraits parlants."

Pour ne pas changer on va parler de création artistique avec cette fois en ligne de mire la photographie. Ce domaine, Alizée, 19 ans, le connait très bien puisque depuis ses 13 ans c’est à travers son objectif qu’elle perçoit le monde.

Derrière ce petit personnage toujours souriant se cache en effet une véritable artiste, amateur de cinéma et de théâtre, qui a découvert la photographie quelque peu par hasard. Quoi de mieux que de découvrir sa passion sans le faire exprès ? Il n’y a pas de préméditation, pas de pression, juste du plaisir.


C’est alors qu’elle s’ennuyait qu’Alizée a décidé d’expérimenter avec le petit appareil de sa maman. Et ce qui n’était qu’un divertissement passager à gonfler dans son cœur pour faire partie des choses qu’elle aimerait peut-être faire plus tard.


Elle veut être artiste et même si certains pourraient croire que ce terme est trop vague, c’est justement ce qui l’attire. Pas de barrière, pas de restriction. L’art, elle le voit comme une infinité de possibilités qui ne demandent qu’à être découvertes. Elle veut explorer, voyager et vivre de sa passion. Je ne peux pas lui en vouloir, qui ne voudrait pas ?


Depuis l’époque du premier petit appareil, beaucoup de choses ont changé. Je suis presque sure qu’Alizée s’ennuie toujours un peu parfois mais ses talents de photographe n’ont fait qu’enfler et elle est fière de cette évolution qu’elle ne doit qu’à elle-même. Elle assume de plus en plus son propre style et ses efforts payent.


Alors que la motivation lui vient des retours positifs que reçoivent ses photos sur son compte Instagram, l’inspiration est une chose plus complexe à attraper. Une idée de photo peut parfois venir à elle sans qu’elle ne se pose vraiment la question mais Alizée peut également passer des heures sur Pinterest à la recherche d’un concept intéressant.


Elle admire notamment le travail de Jonathan Bertin qu’elle trouve particulièrement inspirant et dont les photos sont à couper le souffle. Aussi, on ne peut qu’admirer son envie de mettre en valeur les jeunes photographes.


Cependant, dans une démarche de renouveau et non de reproduction elle a su apprendre à laisser parler sa créativité pour se différencier des autres photographes et créer sa propre marque de fabrique. C’est grâce à cet état d’esprit qu’Alizée s’est donné comme défis de ne faire que du noir et blanc pendant un an. Un style qui, selon elle, transmet énormément d’émotion peut-être plus que les couleurs.


Sur ce point je suis bien d’accord avec elle. Avec le noir et blanc, il n’y a pas de perturbation. On est concentré sur le message de la photo, les intentions du photographe. En plus, une photo en noir et blanc c’est une photo hors du temps.


Et alors qu’elle avait adoré sa période noir et blanc, Alizée a décidé en octobre de rebasculer sur des photos en couleurs qui lui avaient beaucoup manqué, lui permettant d’explorer plus de styles.


Mais surprise ! Les photos ne sont pas les seules choses que vous trouverez sur son Instagram. Notre photographe crée aussi des podcasts de quelques minutes sur des sujets qui lui tiennent à cœur comme l’art ou la détermination. Elle aime pouvoir jouer avec les mots tout en apportant motivation et positivité à ceux qui l’écoutent.


Je vous invite donc à aller découvrir l’immense talent d’Alizée sur Instagram et à me dire qui je devrais interviewer pour un prochain article.

0 commentaire
  • Instagram

© 2020 par life as it goes. 

Mauritius